Vivre la vie d'un Senior

mardi 26 mars 2013

États-Unis: une personne âgée sur trois meurt avec l'Alzheimer


 

Une personne âgée sur trois aux États-Unis meurt avec la maladie d'Alzheimer ou avec une autre forme de démence, selon un rapport de l'Association américaine d'Alzheimer.

 Une personne âgée sur trois aux États-Unis meurt avec la maladie d'Alzheimer ou avec une autre forme de démence, selon un rapport de l'Association américaine d'Alzheimer publiée récemment.

"Aujourd'hui il n'y a pas de survivant d'Alzheimer, soit que vous en mourrez ou vous mourrez avec", relève Harry Johns, le de l'Alzheimer's Association.

"Nous savons désormais qu'une personne âgée sur trois décède avec Alzheimer ou avec d'autres démences et il est urgent d'agir alors qu'avec le vieillissement de la population, un nombre croissant de personnes risquent d'être victimes de cette dégénérescence cérébrale incurable et sans encore de traitement pour ralentir ou arrêter sa progression", ajoute-t-il.

La maladie d'Alzheimer est la sixième cause de mortalité aux États-Unis avec 83.494 décès en 2010, soit une augmentation de 39% sur dix ans, indiquent les dernières statistiques fédérales.

Selon les chiffres de l'American Alzheimer Association, 450.000 personnes décéderont avec cette maladie en 2013, dont une partie importante directement à cause de cette pathologie chronique.

Même quand la maladie d'Alzheimer n'est pas la cause directe du décès, elle y contribue dans une large mesure, soulignent les auteurs de l'étude.

Une récente recherche effectuée sur ce sujet à partir d'un échantillon national a montré que la démence est le second plus important facteur de mortalité après la défaillance cardiaque.

Ainsi, chez des septuagénaires atteints d'Alzheimer, la probabilité de décéder dans les dix ans est de 61% contre seulement 30% pour ceux ne souffrant pas de cette maladie, indique l'étude.

Alzheimer affecte 36 millions de personnes dans le monde dont 5,5 millions d'Américains. Ce nombre pourrait atteindre 13,8 millions en 2050 aux États-Unis.

Le coût pour le système de est élevé et devrait atteindre 203 milliards de dollars en 2013, dont 142 milliards pour Medicare, l'assurance maladie fédérale pour les retraités, et Medicaid, la couverture pour les plus pauvres, selon une estimation de l'American Alzheimer Association.

Sans avancée médicale contre la maladie, ce coût devrait augmenter de 500% d'ici 2050 pour atteindre 1.200 milliards de dollars, prédit l'association.

Selon US Against Alzheimer, une fondation privée en pointe contre la maladie, les États-Unis devraient consacrer deux milliards de dollars par an à la recherche pour combattre Alzheimer, soit 4,4 fois plus que le budget actuel.

Source : AFP, le parisien.fr

COMMENTAIRE DE PHILOMAGE

Est-ce qu'il existe un remède contre le vieillissement ? Non ! Alors, toute société n'a pas le choix : elle doit s'occuper de ses citoyens, du berceau à leurs derniers moments de vie. Ce qui compte, c'est la poursuite de la vie humaine dans le temps, au fil des générations. C'est le prix à payer pour faire progresser l'humanité en renouvelant ses forces vitales. L'économie est au service des hommes et non l'inverse. La richesse fondamentale, c'est le capital humain et non l'accumulation des capitaux financiers.

RD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire